Copyright 2018 - Custom text here

Présentation de l'Amicale

Présentation de l'Amicale

 

ESPOIR PESSACAIS

1918 - 2010

Naissance de l’Espoir

  • Avril 1918, Eugène DULOUT, Directeur de l’École du Bourg, sur une idée de quelques-uns de ses élèves, organise un spectacle au profit des blessés en traitement dans les hôpitaux militaires de Pessac.
  • L’Espoir Pessacais venait de naître. Son siège était l’École du Bourg, devenue depuis le groupe scolaire Aristide-Briand (encore de nos jours siège social de l’amicale).

 

L’Espoir au fil du XXe siècle

  • Les représentations théâtrales restèrent longtemps l’activité principale de l’Espoir
  • La société entrait peu à peu en sommeil après le décès d’Eugène Dulout en 1926. La Deuxième Guerre Mondiale de 1939 interrompait finalement toute activité.
  • Le 25 décembre 1944 la “ Tribune Pessacaise ”, journal local de l’époque, titrait : “ L’Espoir Renaît ” avec notamment une première soirée théâtre le 27 décembre 1944 “ Les Vignes du Seigneur ” donnée au profit de ceux qui ont souffert de la guerre, dans la salle du Trianon à Pessac.
  • À cette époque il est décidé de créer un journal
  • Le 14 mars 1945 au Trianon, au cours d’un concert, débuts d’une jeune pianiste Arlette Chastand, qui deviendra Présidente dans les années 60.
  • L’activité de l’Espoir va être très importante dans les années 50 avec la mise en place de revues, opérettes… et de nombreuses personnalités du monde du spectacle vont se succéder

On peut citer :

  • Georges Coulonges, écrivain, metteur en scène (“ Ma communale avait raison ”, “ Pause Café ” etc.) Animateur de Radio Bordeaux (avec son personnage “ Julien le receveur de tramway ”), il fut Directeur Artistique de l’Espoir Pessacais ;

  • Pierre Minvielle dit TICHADEL, fondateur des revues emplumées de Bordeaux ;

  • Jeannine Ribot, Artiste Lyrique du Grand Théâtre de Bordeaux ;

  • Claude Saintorens, Chef d’Orchestre, membre fondateur de l’Espoir et auteur de la “ Marche Pessacaise ” ;

  • William Stein, Pianiste Compositeur à Radio Bordeaux ;

  • Baby Ravez, Danseuse Étoile de l’Opéra de Lyon ;

  • Germaine Debretys, Comédienne Professeur ;

  • Georges Chauvier, Père de Serge Lama, fit ses débuts d’artiste à l’Espoir Pessacais.

Parmi les invités permanents participant aux spectacles on trouve : Marcel Amont, Serge Lama, François Deguelt.

En 1960 Arlette Chastand succède à Jean Valette à la Présidence de l’Espoir Pessacais. Elle restera présidente jusqu’en 2007

• Les activités de l’Espoir se diversifient et l’on retrouve jusque dans les années 80/90 : Théâtre, Journal, Folklore, Photo, Opérette, et en collaboration avec le Patronage des Écoles Laïques de Pessac : « Les Étincelles Rouges », batterie fanfare et majorettes (twirleuses)   



L’Espoir aujourd’hui

• Trois activités principales : Photo –Théâtre - Danse traditionnelle.
• Un journal Espoirama.
• 120 membres actifs et une petite centaine de sympathisants.


 CLUB PHOTO

  • 84 adhérents dont 50 inscrits à la fédération photographique de France. 90 % des adhérents font de la photo numérique.
  • Club actuellement en National 1 en couleur et en National 2 en noir et blanc et en images projetées. Montera en coupe de France l’an prochain
  • Activités

Réunions les vendredis soir à 20 h 45 à la salle Léon-Blum de Pessac : Initiation au traitement d’images, discussions techniques dans tous les domaines de la photo, présentation et discussion sur les photos des adhérents ;
Invitation de photographes extérieurs pour présentations de leurs travaux ; préparation de l’exposition des membres du club et de du concours international ; visualisation des photos des collections de la fédération française ;
Participation à une centaine d’expositions par an ; environ 2 500 photos envoyées de par le monde ;
Le club a  un studio de prise de vue ;
Quelques sortie en groupe pour des prises de vues (1 à 2 par an).

  • Ambition

Faire de l’exposition internationale de Pessac l’une des toute premières en France ;
Maintenir une ambiance conviviale et rester dans les clubs de bon niveau en Aquitaine.


 TRAD’ERIDERA

(Atelier de Danses Traditionnelles)


Faire vivre toutes ces danses aux jolis noms de Polka, Mazurka, Valse, Scottish, Rondeau, Congo, Branle, Quadrille… danses occitanes qui permettent de s’amuser dans les nombreux “ Bals Trad. ” de la région.
Nous participons à des animations dans des structures comme les écoles, maisons de retraites ou lors de manifestations Pessacaises.
De façon plus générale pratiquer la danse traditionnelle c’est garder vivante la tradition de la musique et des danses qui sont nos racines.
Atelier danse tous les mercredis de 18 h 30 à 20 heures sauf pendant les vacances scolaires.

 


 THÉÂTRE DE LA MINUTE ONZE


Succédant à Expression 72 en 1991, ce groupe amateur accueille des personnes de tous âges, débutantes ou non. Un seul critère : la motivation.
La formation se fait au cours de mini ateliers précédant les répétitions des deux spectacles annuels.
Le répertoire, très éclectique, privilégie actuellement les textes courts d’auteurs contemporains, mais s’attaque aussi bien aux classiques qu’aux auteurs étrangers.
Deux séances par semaine.


Nous fêterons au mois de mai les 90 ans de la fondation de l’Espoir. Malgré ce grand âge, l’Amicale Laïque Espoir Pessacais continue à tenir sa place dans l’animation socio-culturelle de la ville de Pessac, auprès des jeunes, des moins jeunes, et des plus anciens - Principes de fonctionnement de l’association laïcité et tolérance.

f t g m